Parcs et espaces naturels des régions
de Québec et Chaudière-Appalaches

Parc de la Chute-Montmorency

Agrandir
Cédrières sèches, saulaies et milieu aménagé
Site ornithologique, présence de parulines, de viréos, de bruants, de l’oriole du Nord et du tangara écarlate
Chute, histoire et géomorphologie, manoir Montmorency, téléphérique, ponts suspendus, panneaux d’interprétation et Via ferrata

Superficie : environ 18 ha

Ce site historique et naturel offre un panorama exceptionnel sur le fleuve et sur l’île d’Orléans. D’une hauteur de 83m, la chute Montmorency constitue le principal attrait du site. Elle est aussi l’une des plus hautes du continent. En hiver, les embruns dégagés par la chute forment une importante masse de glace appelée le « pain de sucre ». Le site se démarque aussi par la présence de six petites enclaves de cédrières sèches d’une grande rareté. La géologie des lieux, profilée à même la faille de Montmorency, est admirablement mise en valeur par les aménagements tels les sentiers, le téléphérique et les ponts suspendus. Certains services exigent des frais.

Accès

Deux grands stationnements permettent un accès au site, l’un au pied de la chute et l’autre au manoir Montmorency. Une piste cyclable d’environ 8 km relie le parc au Domaine de Maizerets. Quelques parcours du Réseau de transport de la Capitale passent à proximité de la chute, dont le métrobus 800 qui y a son terminus.

Adresses
5300, boulevard Sainte-Anne, Québec
2490, avenue Royale, Québec

Parc de la Chute-Montmorency
418 663-3330
montmorency@sepaq.com
www.sepaq.com/chutemontmorency